Le Moulin Fondu


Les aides à la création, accueils en résidence et répétition , Les compagnies soutenues en 2018

"Sangkhumtha : HOPE" - Artonik

En résidence au Moulin Fondu du 8 au 19 janvier 2018

JPEG - 3.6 Mo
[ JPEG, 3.6 Mo ]

- Sortie de résidence
Jeudi 18 Janvier à 18h, au Moulin Fondu, 3 rue Marcel Bourgogne 95140 Garges-lès-Gonesse

Rencontre avec l’équipe de la Compagnie Artonik qui a eu le plaisir de présenter son projet et a dévoilé une partie de son travail en mêlant théâtre d’ombres, projections et démonstrations de danses contemporaines et traditionnelles cambodgiennes.
Ce temps d’échange a été suivi d’un moment convivial, autour d’un apéro.

GRATUIT

Retour en images

JPEG - 359.6 ko
[ JPEG, 359.6 ko ]
JPEG - 260 ko
[ JPEG, 260 ko ]
JPEG - 344.4 ko
[ JPEG, 344.4 ko ]
JPEG - 295.2 ko
[ JPEG, 295.2 ko ]
JPEG - 223.9 ko
[ JPEG, 223.9 ko ]


_ _ _ _ _ _ _ _

- Interventions à la Maison des Arts de Garges-lès-Gonesse dans le cadre des interventions "Théâtre de rue" proposées par le Moulin Fondu auprès des cours de théâtre "Eveil" et "Initiation"
+ d’infos

JPEG - 5.4 Mo
[ JPEG, 5.4 Mo ]


_ _ _ _ _ _ _ _

- Sangkhumtha : HOPE
Création 2018
L’eau est un trésor inestimable, dont nous reconnaissons la valeur lorsque la sécheresse tarit les puits. Gaspillée, souillée, elle subit chaque jour la pollution humaine et sa pénurie ou ses débordements n’épargnent aucune région du Globe, en particulier l’Asie.
Sangkhumtha : HOPE sera une promenade processionnelle de la source au delta, sinuant dans la ville comme le cours du Mékong sinue de la Chine vers les vallées cambodgiennes, jusqu’au sud du Vietnam.
Suggérer la mort lente des eaux du fleuve détourné par les barrages, l’aridité des sols et les kilomètres parcourus pour aller chercher l’eau au Laos
Rappeler les traditions Khmer, comme la danse apsara ou le théâtre d’ombres, pour jouer avec les façades et la rétroprojection
Faire résonner le claquement des getas et le pas lent d’une « water queen »
S’inspirer de Songkran, la fête de l’eau en Thaïlande, et de la déesse Phra Mae Thorani qui fait couler cet or bleu de sa longue chevelure.

Dans sa nouvelle création, Artonik mêle la danse contemporaine aux traditions Khmer, comme la danse apsara ou le théâtre d’ombres.

Spectacle participatif. Des participants-bénévoles seront impliqués dans la mise en lumière de la représentation.

+ d’infos

DISTRIBUTION
Mise en scène : Alain Beauchet et Caroline Selig
Comédiens-danseurs : Pierre Boileau-Sanchez, Sonia Darbois, Jean-Serge Dunet, Sandra Français, Michaël Jaume, Cyril Limousin, Kader Mahammed, Noëlle Quillet, Vladimir Rivera, Lucas Tissot, Diane Touzin, Julie Yousef
Compositeurs et musiciens en live : Dominique Beven, Philippe Capitani et Laurent Pernice
Régisseur son : En cours
Machinistes : Yann Decamps, Stephan Ripoll
Costumière : Anaïs Altot
Constructeurs : Sylvain Georget, Daniel Adami et Julo Etievant - HO7 Marseille
Collaboration graphique Caroline Sury (les puppets) et Craoman (dessins pour les rétroprojections)

Accueil en résidence et co-production
Ateliers Frappaz - CNAREP de Villeurbanne, Lieux Publics - CNCEP à Marseille, Le Moulin Fondu - CNAREP en Île-de-France, Sur le Pont - CNAREP en Nouvelle-Aquitaine à la Rochelle.
Des discussions sont en cours avec d’autres partenaires.
La création Sangkhumtha bénéficie également de l’aide à la production du Ministère de la Culture - DGCA.
La résidence d’écriture au Phare Ponleu Selpak au Cambodge a été soutenue par la convention Institut Français-Région PACA et Quelques p’Arts...Centre National des Arts de la Rue - Scène Rhône-Alpes.
La compagnie est soutenue par le Conseil Départemental des Bouches du Rhône, la Ville de Marseille et La Friche la Belle de Mai à Marseille.

- Artonik
À partir de l’observation du comportement humain et de sa curiosité infinie pour les petits riens du quotidien, la compagnie crée des spectacles d’images au vocabulaire gestuel, empruntant à la fois à la danse, au théâtre et aux arts plastiques. Son écriture pluridisciplinaire se fait volontiers décalée, un brin subversive et propose une lecture critique et poétique de l’ordinaire. Installée à la Friche la Belle de Mai à Marseille dès 1994, Artonik y développe ses créations et des commandes pour des événements singuliers.
www.artonik.org

mercredi 31 janvier 2018


© 2018 - | Contact | Mentions légales | Crédits