La compagnie Oposito


Les spectacles - Compagnie Oposito , Les spectacles en tournée , Peaux bleues (création 2020) , Peaux bleues - portraits des artistes

Paule CHARLESTON, interprète

JPEG - 587.9 ko
[ JPEG, 587.9 ko ]

Photo : Hélène Jayet

Quel est ton parcours ?
Je suis une artiste polyvalente, et passionnée de musique.
Je me produis dans différents projets dont la fameuse chorale Gospel pour 100 voix, et American Gospel Junior en tant que soliste et choriste. En 2013, je me décide à apprendre la batterie, instrument que j’adore depuis plusieurs années ! J’intègre rapidement de nouveaux projets plus enrichissants les uns que les autres (gospel, soul, hip-hop & rock) avec lesquels je débute ma carrière de musicienne. En décembre 2015, j’ai l’occasion de faire mes preuves en tant que batteuse remplaçante sur 15 des 30 dates d’American Gospel Junior au Théâtre Rive Gauche à Paris… puis j’intègre le show présenté au festival d’Avignon 2016 ! Depuis, j’ai eu la chance d’accompagner différents artistes tels que Laura Nanou, Ludwig Nestor, Guillaume Ethève, Lunik et la chorale Golden Voices of Gospel qui accompagne les plus grands artistes flamands sur les plateaux TV tels que Hélène Fischer.

Pourquoi as-tu choisi une vie d’artiste ?
Depuis petite je chante à l’église. A 14 ans, je me mets au hip-hop et me prends de passion pour l’énergie de cette culture et de la scène. Parallèlement je continue mon parcours de chanteuse avec Gospel pour 100 voix que j’intègre en 2005 tout en menant une carrière d’attachée de presse. En 2013, la boite dans laquelle je travaille est obligée d’appliquer un plan social et je me retrouve au chômage… Je me lance alors dans l’apprentissage de la batterie dont je suis tombée folle amoureuse et décide d’en faire mon nouveau métier.

Ton rôle sur le spectacle « Peaux bleues » ?
Je suis batteuse sur ce projet. J’adore ce projet car il me permet de m’exprimer en tant que Femme Noire et française. Raconter notre quotidien, nous montrer tel que nous sommes vraiment afin de casser les codes représente pour moi une énorme opportunité. C’est un véritable défi pour moi de jouer ce spectacle qui me prend aux tripes, tout en ne me laissant pas envahir par mes émotions car en tant que batteuse je me retrouve au cœur du groupe et je dois rester solide.

Qu’est-ce qui t’a convaincue de participer au projet « Peaux bleues » ?
Jean Raymond m’a convaincue en 1 phrase. Pour la 1ère fois, je me retrouve face à un producteur qui a envie de raconter mon Histoire, montrer ce qui est caché et remettre l’humain au cœur de la discussion. Je n’avais pas besoin d’être convaincue, c’est la raison pour laquelle je suis là aujourd’hui, la raison pour laquelle mon parcours a été celui-ci, pour me mener à ce genre de projets.

JPEG - 565.9 ko
[ JPEG, 565.9 ko ]

Photo : Hélène Jayet

Selon toi, l’invisibilisation dans les milieux culturels est-elle toujours d’actualité ?
Pour moi, c’est encore réel dans certains domaines mais les choses ont quand même bien évolué. Je pense que ces problèmes trouveront la solution dans une nouvelle vision de l’éducation. Revoir l’éducation en profondeur. Le sexisme s’intériorise dès petit. Et je crois que le racisme aussi. Il ne suffira pas de dénoncer ou d’accuser, il faut rééduquer les gens sur leur rapport à l’autre.

Tes références rapport à la question Noire ? Que nous recommanderais-tu ?
Pendant le confinement, j’écoute beaucoup de musique. Je découvre des artistes que je ne connaissais pas et je vais regarder ce que font les copains.
Musique : Yusan à écouter par ici
Livre : « Discours sur le colonialisme » d’Aimé Césaire
Film : Désolée en ce moment je ne regarde que des dessins animés…

Pendant le confinement, comment travailles-tu ? répètes-tu ?
Aucun rituel, je fonctionne au feeling. Je fais ce qui me passe par la tête, du rangement, je lis, je regarde un film, j’écoute de la musique, je m’occupe de ma famille, je redécouvre les recettes de ma mère etc. Il me suffit d’écouter de la musique pour avoir envie de jouer. J’ai installé un Pad et un Kick sur le balcon et je joue quand ça me prend !

Quel est ton truc réconfortant ?
Le livre « les 4 accords Toltèques » de Michel Ruiz, écouter ma playlist gospel et me blottir dans les bras de ma fille.
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Tous les portraits d’artistes de l’équipe "Peaux bleues"

vendredi 15 mai 2020


© 2020 - | Contact | Mentions légales | Crédits