Le Moulin Fondu


Agir en réseaux , L’association des centres nationaux des arts de la rue et de l’espace public , communiqués de l’association des CNAREP

communiqué mars 2021 | Éclosions de printemps et de colère : urgence d’un printemps de l’espace public

Éclosions de printemps et de colère : urgence d’un printemps de l’espace public

Alors que les protestations du secteur culturel s’intensifient chaque jour, avec notamment l’occupation de théâtres dans toutes les régions de France, l’Association des Centres nationaux des arts de la rue et de l’espace public affirme sa mobilisation pleine et entière ainsi que sa solidarité avec les intermittent·es du spectacle et les organisations professionnelles mobilisé·es.
Ensemble, nous demandons à retrouver au premier jour du printemps l’espace public qui nous a été confisqué depuis un an, et ce à l’appui des propositions portées en conscience par notre secteur pour faire face aux contraintes sanitaires. La création artistique en espace public, à l’air libre, est une réelle chance pour recréer au plus vite les vitales et vivantes rencontres entre les artistes et les habitant.es, la contagion virale en extérieur étant considérée par tout le monde comme quasi nulle.
Dans ce sens, nous appelons l’ensemble des organisateur·trices de spectacles – toutes scènes confondues - à nous rejoindre pour un printemps et un été hors les murs – au plus près de nos concitoyen·nes.
Laissés depuis trop longtemps dans l’incertitude, sans aucune perspective et sans réponse malgré notre volonté d’adapter les modalités de nos représentations à la situation sanitaire, nous exhortons le gouvernement, à l’heure où partout en France se préparent les premiers festivals et temps forts des arts de la rue, à ouvrir de toute urgence l’horizon de notre secteur.
Nous revendiquons notre droit d’accès à l’espace public, à la création et à la liberté d’expression, exercice de notre liberté fondamentale de participer à la vie culturelle.
Nous témoignons également de notre engagement aux côtés de l’ensemble des acteur·rices du monde de l’art et de la culture et demandons notamment avec elles et eux la mise en oeuvre rapide de l’ouverture graduée des théâtres et lieux de culture et revendiquons des mesures d’accompagnement jusqu’à une reprise d’activité complète. Nous demandons également des propositions fortes pour garantir le droit des intermittent·es indispensable pour empêcher un désastre social et l’accès de nos concitoyen·nes à la culture.
Ensemble, nous invitons les élu·es, les habitant·es, spectateurs et spectatrices, à s’unir avec nous pour défendre l’importance de la vie culturelle les 20 et 21 mars prochains, dans le cadre de journées d’actions convergentes : « Le printemps est inexorable ». Aussi, dans toutes leurs diversités et selon leurs possibilités, les CNAREP proposeront des formes et formats artistiques dans nos espaces publics pour un réveil des imaginaires, pour la reprise d’une vie artistique et culturelle plus que jamais nécessaire en cette période de crise pour notre humanité, pour faire advenir un « inexorable Printemps » dans et hors les murs.
Que celui-ci renaisse et fasse renaître la culture et le spectacle dans le quotidien de chacun·e d’entre nous, au cœur de nos vies, dans nos villes et nos rues.

L’Association des Centres nationaux des arts de la rue et de l’espace public
Lundi 15 mars 2021
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Télécharger le communiqué :

PDF - 654.1 ko
[ PDF, 654.1 ko ]

jeudi 3 juin 2021


© 2021 - | Contact | Mentions légales | Crédits